COMMENT PARER AU DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE AVEC RÉALISME

Par Corinne Viggiano.

Avec juste raison l’homme s’inquiète du devenir de la planète. Nos industries, notre technologie, notre manière de vivre mettent en danger notre environnement. Alliée à la recrudescence des catastrophes naturelles, la menace d’un changement climatique nous fait vivre dans une atmosphère quasi apocalyptique, largement exploitée par les médias.

Pour résoudre ce problème objectivement en évitant toute manifestation subjective de colère et d’angoisse, source d’impuissance et de culpabilisation, il est impératif d’enclencher une réflexion logique dépassionnée. Ce n’est pas de culpabilité dont nous avons besoin mais de responsabilité. Tant au niveau individuel que collectif, nous sommes tous responsables du devenir de la planète, mais pour être responsable, encore faut-il être conscient.

L’établissement de bases concrètes solides et durables afin de préserver la nature et l’environnement ne peut provenir que d’un changement de mentalité, basé sur plus de conscience et de lucidité.

« Connais-toi toi-même », vieil adage toujours d’actualité. Si nous voulons d’un monde nouveau, nous devons abandonner notre mentalité primaire de prédateur où seule règne la loi du plus fort, du plus performant, du plus malin.

En effet, c’est par manque de respect envers nous-mêmes que nous ne respectons pas la nature. Emmurés dans une vision unilatérale et matérialiste de l’existence, nous avons oublié que le sens de notre humanité repose dans l’Éveil à la Conscience unitaire et universelle : référence intérieure, immuable, stable et commune à tous qui confère légitimité à notre pouvoir d’action, à nos façons de penser et d’agir.

Si nous sommes rattachés à la terre par notre existence physique, notre potentiel émotionnel et mental, nous sommes tout autant rattachés au cosmos par la voix intuitive de notre conscience, la voix du cœur. Mais en ayant assimilé aux croyances et aux religions cette connexion universelle, nous nous en sommes coupés, ne vivant qu’avec les limitations de notre ego sans l’éclairage de l’intelligence universelle qui nous permet d’évoluer en harmonie et en équilibre avec le Tout.

Il est donc impératif de resituer l’existence humaine et ses problématiques dans cette perspective, faute de quoi nos découvertes scientifiques, nos avancées technologiques seront prostituées sur l’autel du profit et de la rentabilité. En restaurant le sens de notre humanité, nous saurons quelles solutions trouver pour sauvegarder la nature et notre environnement, comment utiliser la nature pour répondre à nos besoins vitaux tout en prenant soin d’elle, quelles technologies inventer pour ne pas polluer, ne pas dégrader et préserver l’équilibre de l’ensemble.

En dehors de tout formatage idéologique pour nous inciter à trier les déchets, pour être « vert » et manger bio, ou toute attitude moralisatrice, c’est l’éveil à notre conscience profonde qui changera radicalement – de l’intérieur – notre rapport à la nature et aux êtres humains.

Alors un autre monde sera possible, un monde de beauté, d’entente et d’harmonie.

Source : https://www.vivrelibre.net – Janvier 2020

Télécharger cet article au format PDF

Catégories : ARTICLES, LISTE