AVANT-PROPOS

IL EST TEMPS D’ABORDER L’EXISTENCE AUTREMENT
POUR VIVRE AUTREMENT

Nous sommes à la fin d’un long cycle évolutif – à la fin d’un monde – et une nouvelle façon de comprendre le sens de l’existence est nécessaire pour construire un monde meilleur. Chacun de nous doit se sentir concerné, nous sommes tous co-responsables du sort de l’humanité.

Une vie sociale rongée par la division, la corruption et l’injustice, où sévissent la manipulation et le mensonge, ne répond pas à nos besoins profonds et ne nous permet pas de nous épanouir pleinement. Malgré tout le savoir et le progrès technique, nombreux sont ceux qui vivent dans l’insatisfaction profonde. Là où la liberté est piétinée, où règne le matérialisme et où la recherche de pouvoir et l’argent sont les valeurs suprêmes, les besoins de l’âme et de l’esprit sont ignorés et étouffés.

Ces textes sur le sens de l’existence sont issus de la collaboration de Johan Isselée et Hélène Bellerose-Guay, les membres fondateurs de l’association ; ils ne résultent aucunement d’une spéculation mentale mais sont le fruit de leur vécu personnel et d’expériences intérieures qui leur ont révélé que la juste solution aux problèmes du monde est dans un changement généralisé d’état de conscience et de mentalité.

Ces textes décrivent, à partir du plan unitaire de la Conscience, différents aspects de la condition humaine, et mettent en évidence le sens de l’existence dans le contexte unitaire de la Vie.

Pour vivre en harmonie avec l’ensemble du manifesté, visible et invisible, dont la terre et chacun de nous est une partie intégrante, l’être humain doit s’éveiller à l’Intelligence du cœur – à la voix intuitive de la Conscience – et ce, dès le plus jeune âge. C’est l’unique moyen, inscrit naturellement dans la condition humaine, qui permet d’instaurer sur terre la paix et la démocratie véritable, dans le respect total de la liberté et de la dignité de tous.

Au-delà des rites, des croyances, des théories et des idéologies, l’ouverture du cœur nous éveille à l’Amour désintéressé, nous libère de l’égocentrisme et de l’égoïsme, et nous permet de vivre de façon solidaire, dans la complémentarité et l’enrichissement mutuel.

Prenons tous nos responsabilités, et arrêtons de formater et de mutiler la jeunesse avec les principes, les vérités et les valeurs qui ont mené le monde là où il en est. Accueillons-la avec compréhension et bienveillance car elle est déjà porteuse de besoins et d’aspirations propres au monde nouveau.

« LE SENS DE L’EXISTENCE »

VIVRE LIBRE

Télécharger cet article au format PDF

Catégories : LE SENS DE L'EXISTENCE