3. TOUT EST UN

Tout ce qui existe a son origine dans une source unique. De même que les morceaux d’un puzzle trouvent leur sens d’être et leur complémentarité grâce à l’image originelle dont ils sont issus, de même le sens d’être et la complémentarité de toute chose manifestée, de tout ce qui existe, trouve son origine dans une source mystérieuse, inconcevable par l’esprit humain.

Dans le contexte unitaire de la Vie, tout est Un, complémentaire et interdépendant, car issu d’une source unique.

LE PRINCIPE D’UNITÉ DOMINE ET ORDONNE LA DIVERSITÉ.

L’Homme moderne, enivré par son savoir et aveuglé par son égocentrisme, se prend pour le centre de l’univers. Dans son orgueil sans limites, il veut tout maîtriser et il n’est plus capable de reconnaitre qu’une Force spirituelle suprême – l’Amour – anime l’ensemble de la manifestation.

Refusant tout ce qui échappe à son mental spéculatif, il s’est coupé de la source mystérieuse de la réalité dont il fait partie et ignore que tout est Un, complémentaire et interdépendant. C’est ainsi qu’il a créé le déséquilibre en lui-même et a déshumanisé le monde.

Nous sommes des enfants de la Vie. Le regard du tout jeune enfant nous révèle la profondeur de l’Esprit de Vie qui l’habite. Dès son premier respir, l’enfant baigne dans un état de conscience unitaire, global et impersonnel, avant de prendre conscience de lui-même et du monde qui l’entoure.

Ce plan originel de la conscience dans lequel nous sommes tous nés – le Soi – est notre identité réelle et commune, qui nous enracine dans la Vie, nous fait participer à l’Unité du Tout. C’est à partir de ce plan unitaire et impersonnel que s’éveille, vers l’âge de 3-4 ans, notre conscience personnelle – le Moi – qui nous rend opérationnels dans le monde, chacun selon ses dons, ses aspirations et ses capacités propres.

NOUS SOMMES TOUS UN AU DEDANS
ET TOUS UNIQUES AU DEHORS.

Chacun de nous est un porteur d’Unité dans la diversité du monde, un outil au service de la Vie. Notre mission existentielle est de tout mettre en œuvre pour employer les capacités physiques, mentales et créatrices dont la Vie nous a dotés pour faire régner l’Unité, la vérité, la beauté et la paix, en soi et dans le monde.

On comprendra aisément que toute forme de division et d’égoïsme, toute volonté de puissance et de domination, est en contradiction avec la solidarité universelle qui, tout naturellement, devrait régner sur terre.

« LE SENS DE L’EXISTENCE »

VIVRE LIBRE, Montréal, 19 octobre 2015.

Télécharger cet article au format PDF

Catégories : LE SENS DE L'EXISTENCE