TÉMOIGNAGE D’UNE PROFESSIONNELLE DE L’ENFANCE À PROPOS DE « LA LEÇON DE PROFESSEUR HIBOU »

Valérie, auxiliaire de vie scolaire

J’interviens en tant qu’auxiliaire de vie scolaire dans une classe de maternelle qui accueille les enfants en petite, moyenne et grande sections.

En début d’année scolaire, la maitresse a choisi d’instaurer des rituels autour du livre « La leçon du Professeur Hibou ». Chaque famille a reçu un exemplaire de ce livre afin de le partager à la maison.

Cette histoire plait beaucoup aux enfants, elle est très simple et facile à comprendre. Les enfants s’attachent aux personnages et ont bien compris les messages de bienveillance, d’écoute et de respect envers les uns et les autres.

Lire la suite…

PROJET : ÉTIQUETTES POUR PORTEMANTEAU D’ÉCOLE À L’EFFIGIE DES PERSONNAGES DE « LA LEÇON DE PROFESSEUR HIBOU »

Il est de coutume, dans les premiers jours de la rentrée des classes, de fabriquer avec les enfants des étiquettes pour reconnaitre leur portemanteau dans les couloirs de l’école. Dès que La leçon de Professeur Hibou est connue, l’enseignant invite chaque enfant à choisir un personnage qu’il aime et auquel il s’identifie ; cela va l’aider à se rappeler l’histoire et la référence du cœur, tout au long de l’année.

Lire la suite…

MOTS D’ENFANTS À PROPOS DE « LA LEÇON DE PROFESSEUR HIBOU »

Raphaël, 5 ans

J’adore ! Ça m’a appris à écouter mon cœur quand on est en colère, comme ça on ne fait pas de mal aux autres.

Aksel, 5 ans

À la récré, il y avait quelqu’un qui s’énervait. Je lui ai dit : « Au lieu de t’énerver, écoute plutôt ton cœur ! ». Il a compris.

Vincent, 5 ans

Le cœur il tient toutes les réponses.

Source : https://www.vivrelibre.net – Août 2021

Télécharger cet article au format PDF

TÉMOIGNAGE D’UN PARENT À PROPOS DE « LA LEÇON DE PROFESSEUR HIBOU »

Père de Solveig, 5 ans

Je souhaite par ce message partager mon expérience de parent avec la méthode de Professeur Hibou.

L’enseignement que nous en avons tiré ne concerne pas seulement ma fille en maternelle mais aussi sa grande sœur ainsi que nous parents qui avons pu aussi pratiquer l’intelligence du cœur. Faire appel au libre arbitre de l’enfant et l’inciter à décider par lui-même a pu régler des disputes entre notre fille et sa plus grande sœur de manière autonome sans que nous parents rentrions dans un mode directif à dire à nos enfants comment ils devaient régler leur conflit. Nous avons pu ainsi comprendre que notre rôle pouvait évoluer du parent qui fixe les règles au parent qui fait réfléchir et qui accompagne l’enfant dans son autonomie.

Lire la suite…